La souscription d’une assurance obsèques est la garantie que les proches n’auront pas à se soucier du financement des funérailles au moment du décès. Il existe plusieurs types de contrat dont le contrat d’assurance obsèques en capital qui permet de prévoir une somme pour le règlement des funérailles. Vous avez des questions sur les contrats d’assurances obsèques ? Vous avez besoin de conseils ? Vous avez du mal à faire votre choix ? Découvrez nos offres et contactez un conseiller funéraire des pompes funèbres Failla qui est à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. 

Le contrat d’assurance obsèques en capital permet de financer ses funérailles facilement. Ainsi, le souscripteur protège ses proches face aux frais d’obsèques. Ce sont principalement les banques et assurances qui proposent ce type de contrat. Ainsi, grâce à ce contrat, les proches bénéficient d’une somme d’argent pour organiser les obsèques du défunt.

L’avantage : pas de droit de succession

L’assuré choisit tout d’abord la somme qu’il souhaite dédier à ses frais de funérailles. Puis, il choisit un bénéficiaire, c’est-à-dire, la personne qui devra régler les dépenses suite au décès de l’assuré. Ce choix est donc primordial. Enfin, le souscripteur cotisera le montant qu’il aura déterminé.

Ce contrat jouit des mêmes avantages fiscaux qu’une assurance vie, à savoir il n’y a pas de frais de succession.

Quelques inconvénients

A l’inverse des contrats en prestations, l’assuré ne peut choisir que très peu d’éléments de l’organisation et du déroulement de ses propres funérailles.

Malheureusement, rien n’oblige légalement le bénéficiaire du contrat à utiliser toute la somme pour l’organisation des obsèques. Il faut donc le choisir rigoureusement.

Le choix du bénéficiaire 

Le bénéficiaire du contrat d’assurance obsèques en capital peut être n’importe quel proche en qui l’on a une totale confiance. Mais aussi une société de pompes funèbres ou une compagnie d’assurances à qui l’on laisse des consignes.

C’est finalement le bénéficiaire qui décidera le montant nécessaire aux obsèques. Car même si l’assuré cotise à hauteur de 5.000 euros, le bénéficiaire peut organiser des funérailles ne coûtant que 2.500 euros et garder l’autre moitié de la somme du contrat pour lui. Il faut donc désigner un bénéficiaire digne de confiance.

Mais, le contrat n’est pas figé et l’on peut changer de bénéficiaire à tout moment, tout comme on peut changer le montant.

Le versement de la prime

Le souscripteur a le choix entre trois types de règlement pour le contrat d’assurance obsèques en capital :

  • le versement temporaire : il paie des cotisations, mensuelles, annuelles ou trimestrielles, afin de constituer le montant du capital choisi 
  • la prime viagère : il paie tout au long de sa vie
  • le versement unique : il règle en une seule fois el montant du capital

Le contrat d’assurance obsèques en capital permet au défunt de laisser un capital à ses proches pour l’organisation de ses funérailles. La somme est versée au bénéficiaire désigné par le défunt au moment du décès, mais rien ne garantit que toute la somme sera allouée à l’organisation des funérailles. Toutefois, il est possible d’adjoindre au contrat des garanties d’assistance, comme le rapatriement du corps du défunt et des personnes qui l’accompagnaient au moment de son décès, l’aide à domicile ou le transport de la famille.